Second slide
RACE 7

Journal : NEJM

 

Année : 2019

 

Méthode : 

- FA symptomatique récente (< 36 heures) 

- Groupe 1 : contrôle de fréquence +/- cardioversion si FA > 48 heures

- Groupe 2 : cardioversion précoce

- Critère de jugement principal : rythme sinusal à la 4ème semaine

 

Résultats :

- Groupe 1 : 91 % (193/212) de rythme sinusal à la 4ème semaine (28 % de cardioversion après 48 heures)

- Groupe 2 : 94 % (202/215) de rythme sinusal à la 4ème semaine (78 % de cardioversion)

 

Conclusion :

Pas d’infériorité de la stratégie wait-and-see versus cardioversion précoce à la 4ème semaine 

CABANA

Journal : JAMA

 

Année : 2019

 

Méthode :

- FA paroxystique et persistante (2204 patients)

- Groupe 1 : ablation de FA (1108)

- Groupe 2 : traitement médicamenteux (1096)

- Critère de jugement principal composite : mortalité globale, AVC, saignement, ACR

 

Résultats :

- Groupe 1 : 8 % (89/1108) en intention de traiter (NB : 90,8 % d’ablation)

- Groupe 2 : 9,2 % (101/1096) en intention de traiter (NB : 27,5 % d’ablation)

 

Conclusion

Pas de réduction du critère de jugement composite avec l’ablation versus traitement médicamenteux. Cependant, de nombreux cross-over limitent l’interprétation des résultats.

CASTLE AF

Journal : NEJM

 

Année : 2018

 

Méthode :

- FA et insuffisance cardiaque (FEVG < 35 % + DAI)

- Groupe 1 : ablation de FA (179 patients) 

- Groupe 2 : traitement médicamenteux (184 patients)

- Critère de jugement principal : mortalité globale ou hospitalisation pour insuffisance cardiaque

 

Résultats :

- Groupe 1 : 28,5 % de mortalité globale ou hospitalisation pour insuffisance cardiaque. 13,4 % de mortalité globale. 20,7 % d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque. 11,2 % de mortalité cardiovasculaire.

- Groupe 2 : 44,6 % de mortalité globale ou hospitalisation pour insuffisance cardiaque. 25 % de mortalité globale. 35,9 % d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque. 22,3 % de mortalité

cardiovasculaire.

 

Conclusion

L’ablation de FA est supérieure au traitement médicamenteux (mortalité globale, hospitalisation pour insuffisance cardiaque) chez les patients en insuffisance cardiaque.

FIRE AND ICE

Journal : NEJM

 

Année : 2016

 

Méthode :

- FA paroxystique (762 patients)

- Groupe 1 : cryoablation (378 patients) 

- Groupe 2 : radiofréquence (384 patients)

- Critère de jugement principal : récidive de d’arythmie (FA, TA)

 

Résultats :

- Groupe 1 : 34,6 % de récidive estimée à 1 an

- Groupe 2 : 35,9 % de récidive estimée à 1 an

 

Conclusion

L’ablation de FA paroxystique par cryothérapie n’est pas inférieure à l’ablation par radiofréquence en termes d’efficacité et de sécurité.

STAR AF II

Journal : NEJM

 

Année : 2015

 

Méthode :

- FA persistante (589 patients)

- Groupe 1 : isolation des veines pulmonaires 67 patients

- Groupe 2 : isolation des veines pulmonaires + ablation des CFE 263 patients

- Groupe 3 : isolation des veines pulmonaires + lignes (toit et isthme mitral) 259 patients

- Critère de jugement principal : récidive de FA à 18 mois

 

Résultats :

- Groupe 1 : 59 % de maintien en rythme sinusal

- Groupe 2 : 49 % de maintien en rythme sinusal

- Groupe 3 : 46 % de maintien en rythme sinusal

 

Conclusion

Pas de supériorité de l’ablation supplémentaire des CFE ou des lignes versus l’isolation seule des veines pulmonaires. 

AF CHF

Journal : NEJM

 

Année : 2008

 

Méthode :

- FA et insuffisance cardiaque (1376 patients)

- Groupe 1 : contrôle du rythme cardiaque 

- Groupe 2 : contrôle de la fréquence cardiaque

- Critère de jugement principal : mortalité cardiovasculaire

 

Résultats :

- Groupe 1 : 27 % (182/682) de mortalité

- Groupe 2 : 25 % (175/694) de mortalité

 

Conclusion

Pas de différence de mortalité cardiovasculaire entre les 2 groupes

SAFE-T

Journal : NEJM

 

Année : 2005

 

Méthode :

- FA persistante (665 patients)

- Groupe 1 : amiodarone 267 patients 

- Groupe 2 : sotalol 261 patients

- Groupe 3 : placebo 137 patients

 

Résultats :

- Groupe 1 : Durée moyenne de récidive en intention de traiter 487 jours et per-protocole 809 jours. 27,1 % de cardioversion médicamenteuse avant CEE (J28)

- Groupe 2 : Durée moyenne de récidive en intention de traiter 74 jours et per-protocole 209 jours. 24,2 % de cardioversion médicamenteuse avant CEE (J28)

- Groupe 3 : Durée moyenne de récidive en intention de traiter 6 jours et per-protocole 13 jours. 0,8 % de cardioversion spontanée (J28)

 

Conclusion

Amiodarone plus efficace que sotalol plus efficace que placebo pour maintenir le rythme sinusal.  Efficacité similaire de l’amiodarone et du sotalol pour la cardioversion

AFFIRM

Journal : NEJM

 

Année : 2002

 

Méthode :

- FA paroxystique (4060 patients)

- Groupe 1 : contrôle du rythme cardiaque 

- Groupe 2 : contrôle de la fréquence cardiaque

-Critère de jugement principal : mortalité totale à 5 ans

 

Résultats :

- Groupe 1 : 23,8 % de mortalité

- Groupe 2 : 21,3 % de mortalité

 

Conclusion

Pas de différence de mortalité entre les 2 groupes

RACE

Journal : NEJM

 

Année : 2002

 

Méthode :

- FA persistante (522 patients)

- Groupe 1 : contrôle du rythme cardiaque 

- Groupe 2 : contrôle de la fréquence cardiaque

- Critère de jugement principal composite : mortalité cardiovasculaire, insuffisance cardiaque, complication thrombo-embolique, saignement, implantation de pace-maker, effet indésirable des traitements

 

Résultats :

- Groupe 1 : 22,6 % de mortalité

- Groupe 2 : 17,2 % de mortalité

 

Conclusion

Pas de différence entre les 2 groupes